Sélectionner une page

Un PC tout-en-un ? Non, c’est un oscilloscope d’entrée de gamme !

Un PC tout-en-un ? Non, c’est un oscilloscope d’entrée de gamme !

La nouvelle série développée par Tektronix se présente sous la forme d’un boîtier de seulement 40,4 mm d’épaisseur, avec grand écran, spécifications et fonctionnalités ad hoc, etc.

Le secteur de l’oscilloscopie est un marché très dynamique, et notamment en termes de rythme d’introduction de nouveaux modèles. Dans ce contexte, innover peut paraître de plus en plus ardu, mais l’Américain Tektronix prouve le contraire avec sa nouvelle série 2.

De face, ces oscilloscopes numériques ressemblent à de nombreux autres modèles du fabricant – sauf que la face avant est désormais noire comme celle des oscilloscopes de l’Américain Teledyne LeCroy, puis de son compatriote Keysight Technologies et du Chinois Rigol Technology. Mais lorsque l’on prend en main un appareil de la nouvelle série 2, ou que l’on tourne autour, c’est l’effet « waouh » assuré.

Tektronix a en effet réussi à concevoir un oscilloscope d’entrée de gamme dans un boîtier de seulement de 210 x 344 x 40,4 mm (H x L x P) et de 1,8 kg de masse, sans le pack de batteries. Ce n’est pas une erreur : l’épaisseur de l’appareil fait bien 40,4 mm ! Évidemment, le fabricant propose un système de support spécifique pour pouvoir installer l’oscilloscope droit ou incliné de 15° sur une paillasse, comme un PC tout-en-un. Et ce avec ou sans le pack batteries (deux emplacements pour une autonomie maximale de 8 h).

« Grâce à la compatibilité à la norme VESA 100 x 100 mm et à différents accessoires, les utilisateurs peuvent également installer un oscilloscope de la série 2 sur un chariot roulant, un bras de bureau, un mur », signale Lee Morgan, Senior Technical Marketing Manager EMEA chez Tektronix. Le fabricant propose aussi un kit de montage en rack en option.

Comme on peut le voir sur la photographie, malgré la très grande compacité, on retrouve un écran TFT couleur tactile 10,1 pouces WXGA, différents boutons et tous les connecteurs en face avant. Cela permet de faciliter l’utilisation une fois l’oscilloscope sur le support et d’installer le pack de batteries à l’arrière.

Du côté des spécifications, la nouvelle série 2 est constituée de deux modèles – 2 ou 4 voies analogiques, respectivement MSO22 et MSO24 – , chacun avec une bande passante de 70, 100, 200, 350 ou 500 MHz, une fréquence d’échantillonnage de 1,25 Géch/s par voie (le double sur la moitié des voies) et une profondeur mémoire de 10 Mpoints par voie.

Parmi les nombreuses fonctionnalités disponibles, les utilisateurs bénéficient d’un générateur de fonctions 50 MHz et d’un analyseur de protocoles I2C, SPI, UART, CAN, CAN-FD, LIN, SENT, ainsi qu’ultérieurement de 16 voies logiques, d’un voltmètre numérique/compteur 5 chiffres et d’un générateur de patterns numériques 4 bits.

La nouvelle série cohabitera avec les oscilloscopes numériques TBS2000B. « Ces derniers se différencient des nouveaux modèles de la série 2 par la compatibilité des entrées analogiques à la technologie propriétaire TekVIP et à la présence d’un dongle Wi-Fi », souligne Lee Morgan.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS.NET

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Soyez le premier informé !

Inscrivez-vous à notre Newsletter gratuite

You have Successfully Subscribed!

Share This