Sélectionner une page

Les spectroscopies infrarouge et Raman réunies en un seul microscope

Les spectroscopies infrarouge et Raman réunies en un seul microscope

Le microscope AIRsight de Shimadzu est capable d’acquérir des spectres infrarouges et Raman à partir de la même position, donc sans déplacer l’échantillon, dans une section extrêmement petite.

On trouve sur le marché les microscopes infrarouge, qui combinent un microscope optique et un spectromètre infrarouge (IR) pour détecter les impuretés grâce à une base de données d’analyse qualitative complète, et les microscopes Raman, dans lesquels le spectromètre IR est remplacé par un spectromètre Raman pour l’analyse de solutions aqueuses, de substances inorganiques et d’échantillons microscopiques, difficiles à le faire avec un microscope IR.

Le Japonais Shimadzu vient de dévoiler le microscope AIRsight, présenté comme le premier et seul microscope du marché, capable d’acquérir des spectres infrarouges et Raman à partir de la même position, donc sans déplacer l’échantillon, dans une section extrêmement petite.

Le nouveau microscope est équipé d’une caméra grand angle propriétaire, qui propose des zones d’observation maximales de 10 × 13 mm et la prise en charge d’un zoom numérique variable, d’une caméra de microscope IR (zones de 30 × 40 µm) et d’un objectif x100 pour le Raman (zones de 7,5 × 10 µm). La caméra grand angle échange des informations de position avec la caméra de microscope IR et l’objectif Raman, garantissant que la cible d’intérêt est observée.

Shimadzu a par ailleurs fait en sorte qu’un seul logiciel de contrôle, AMsolution, puisse définir le type de spectres à acquérir, mesurer la longueur de l’objet ciblé – un simple clic sur les points de début et de fin de la mesure affiche la longueur de mesure dans la fenêtre – , superposer et rechercher des spectres infrarouges et Raman, créer des bibliothèques, etc.

En plus de la fourniture d’informations complémentaires et de l’amélioration de l’opérabilité, le microscope AIRsight requiert moins d’espace par rapport à une configuration où un microscope IR et un microscope Raman sont installés. Il peut également être associé à un spectrophotomètre infrarouge à transformée de Fourier (FTIR) IRTracer-100, IRXross ou IRAffinity-1S.

Le Japonais vise le nouveau microscope pour l’analyse des traces de contaminants, le contrôle de la qualité dans les domaines de la chimie, de l’électricité, de l’électronique, des machines et des équipements de transport, ainsi que pour la recherche sur les microplastiques.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS.NET

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Soyez le premier informé !

Inscrivez-vous à notre Newsletter gratuite

You have Successfully Subscribed!

Share This