Sélectionner une page

L’Ineris met à jour le guide « Surveillance dans l’air autour des ICPE »

L’Ineris met à jour le guide « Surveillance dans l’air autour des ICPE »

La mise à jour du guide, dont la première version remonte à 2016, porte notamment sur l’ajout d’études de cas pour le rendre plus pédagogique sur des situations couramment rencontrées.

C’est en 2016 que l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris) avait publié le guide « Surveillance dans l’air autour des installations classées - Retombées des émissions atmosphériques, impacts des activités humaines sur les milieux ». Ce guide apporte non seulement la méthodologie pour définir le polluant à suivre, la métrologie à mettre en œuvre, le choix des emplacements et la période de mesures, mais également la démarche pour l’interprétation des résultats des campagnes de mesure.

« Depuis 2016, nous avons capitalisé un certain nombre de retours d’expérience de la part d’exploitants de site industriels et d’inspecteurs. Et nous nous sommes rendus compte qu’il fallait aussi être plus pédagogue », rappelle Virginie Migné-Fouillen, ingénieur d’études et recherche en surveillance de la qualité de l’air à l’Ineris, et rédactrice du guide avec Marc Durif.

Fort de ce constat, l’institut vient de publier la deuxième édition du guide « Surveillance dans l’air autour des installations classées », qui s’adresse en priorité aux directions régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (Dréal), aux bureaux d’études et aux industriels.

Des études de cas ont été ajoutées en annexe, afin de rendre ce guide plus pédagogique sur des situations couramment rencontrées. Comme par exemple la méthodologie appliquée à une émission canalisée de composés exclusivement gazeux, l’émission canalisée et diffuse de particules avec ETM (éléments traces métalliques). « Nous avons la volonté de faire remonter plus régulièrement les informations venant du terrain, avec l’ajout prochain d’une foire aux questions », indique Virginie Migné-Fouillen.

« Pour les inspecteurs, le guide va les aider à comprendre les points importants à vérifier dans un plan de surveillance environnementale (rose des vents, modélisation), de trouver des éléments de réponse et d’argumenter leur analyse auprès de l’exploitant », explique Laurie Rio, inspectrice de l’environnement des installations classées à la Dréal Grand-Est.

Mesures des flux de dépôts atmosphériques par jauges de sédimendation. Crédit : Ineris

« Les exploitants, eux, pourront établir une stratégie pour leur surveillance environnementale et connaître les objectifs et les attentes de l’inspecteur sur le sujet. En ce qui concerne les bureaux de contrôle, la connaissance du guide assurera des échanges avec les inspecteurs sur les mêmes bases ; le rapport final sera alors plus complet, ce qui apportera des gains de temps », poursuit Laurie Rio.

Rappelons que le guide « Surveillance dans l’air autour des installations classées » répond notamment à la démarche globale de prévention et de gestion des risques sanitaires des Installations classées pour l’environnement (ICPE), formalisée par la circulaire ministérielle du 9 août 2013, tout comme le guide « Évaluation de l’état des milieux et des risques sanitaires », également mis à jour en 2021.

« Le guide porte sur la surveillance quotidienne dans l’air autour des installations classées, mais elle ne prend pas en compte les risques post-accidentiels, dont le guide dédié sera mis à jour », précise Jessica Quéron, responsable d’unité chez Ineris. L’institut prévoit enfin d’organiser, en 2024, un événement national (une journée technique) sur la thématique de la surveillance dans l’air des installations classées.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS.NET

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Soyez le premier informé !

Inscrivez-vous à notre Newsletter gratuite

You have Successfully Subscribed!

Share This